source : Le plie des Graves

Un contrat de travail de 8 mois pour un participant du P.L.I.E et la possibilité de découvrir un secteur professionnel qui recrute.

Ouvert le 1er juin dernier, sous l´égide de l´AFEPT (Association pour la formation et l´Education Permanente) de Bègles, l´Atelier Chantier d´Insertion Fil de Faire vient de recruter un participant du P.L.I.E. au sein de sa 1ère promotion de 12 personnes.

« Le P.L.I.E. est un partenaire intéressant car il fait un vrai travail de sélection des candidatures, souligne Guillaume Labrousse, son responsable. En outre, le P.L.I.E suit ses participants sur le long terme. Ici, le principal critère de la formation est la motivation. Celle-ci dure 8 mois, à raison de 26h par semaine, 20h pour la production et les commandes de nos clients et 6h pour un accompagnement socioprofessionnel personnalisé. »

Spécialiste du métal
Dans l´univers des chantiers d´insertion Fil de faire a une particularité :

« Là où la plupart des chantiers d´insertion travaille dans le bâtiment, nous sommes spécialisés dans le travail du métal, explique Guillaume Labrousse. Garde-corps, mobilier urbain, garages à vélos ou porte-flyers, nous travaillons pour des collectivités, des bailleurs sociaux et des associations. Nous venons, par exemple, de livrer des potelets (des petits poteaux) à la Mairie de Bègles, des réalisations bien concrètes qui valorisent le travail de nos salariés. »

Son statut ouvre aussi à Fil de faire le droit de faire bénéficier ses salariés des heures inscrites dans les clauses d´insertion.

« A l´issue du contrat, les personnes qui seraient conquises par le travail du métal pourront être accompagnés vers une formation qualifiante, précise Guillaume Labrousse. Dans un domaine où la demande est réelle, il y a de vraies perspectives d´embauche. »